Ahmed at-Tijani et la Tijaniya (suite)

Publié le par 'Issa

Lien conduisant à la rissalla Du Grand Savant Le Cheikh Abdurahmane Ibn Yussuf Al Ifriqi :

الأنوار الرحمانية لهداية الفرقة التيجانية

mosqu--e-tijani.jpg


Cette Rissalat été écrite il y'a un peu plus de 7O Ans, elle dévoile les égarements de cette Tariqah est également présente dans le Recueil de Fatawa des Savants de Lajna Daîma Wal Ifta Vol 2 ou 3.

Cette Tariqah fait de nombreux dégats dans les pays comme le Senegal et le Mali, cette rissala permettra donc aux frères et soeurs connaissant des gens qui ont été trompés par ce Groupe de les avertir et de les mettre en garde.

Les paroles de kufr de Ahmad Tijani ainsi que les pratiques de shirk, comme rapportés dans les sources des Tijanis


Dans sa critique sur La Tariqah Tijaniyyah, « al-Anwaar Ar-Rahmaniyyah », Le Shaikh Yusuf al-Afriqi écrit: « Toute personne qui pratique des actes d’adoration autres que ceux apportés par le Prophète (saw) fait sans aucun doutes parties des sectes condamnées à l’enfer ».

Ceci est confirmé par ce message du Prophète (s.a.w) à ses Compagnons: « Ma nation se divisera en 73 sectes, toutes iront en enfer sauf une ». Les Compagnons ont demandé « Quel est la secte sauvée ?». Il (saw) a répondu « Ceux qui adhère à ma Sunna et celle de mes Compagnons » ( Ahmad-Abu Dawud)

Le livret de Shaikh al-Afriqi livre les croyances suivantes, citées des écritures principales de l’ordre d'al-Tijaniyyah, avec ses commentaires valables:

· « Ils affirment que leur Wird (dhikr à répéter) était gardé secret par le Messager d’Allah (s.a.w), qui ne l’a enseigner à aucun de ses Compagnons, sachant que le moment n’était pas encore venu pour le rendre publique, et ni la personne qui devait le rendre publique n’était en vie ». (at-Tijani, )

Le wird en question se compose de trois lignes, mal construites grammaticalement: « O Allah, prie sur notre maître Muhammad, celui qui ouvre le verrouillé, l’âme de ce qui nous a précédé, le défenseur de la vérité par la vérité, le guide de ton droit chemin, ainsi que sur sa famille avec l'estimation et le grand honneur qui lui sied ».

En affirmant que le Prophète (saw) a gardé ce Wird secret et ne l’a pas enseigné à ses Compagnons, Ahmad At-Tijani, chef de l’ordre Tijaniya réfute les paroles d’Allah : « O Messager ! transmet au gens ce qui t’a été révélé de la part de ton seigneur, et si tu ne le fait pas , alors tu n’auras pas transmis le message »

L’Imam Malik a dit : « Celui qui introduit une Bid’a dans la religion et pense que c’est une bonne chose, affirme par cela que le Prophète (saw) a faillit dans la transmission du message divin. ( Al-Albani dans « As_Silsilah » )

Le Prophète (saw) a dit à ses Compagnons : « Celui qui vivra (assez longtemps), verra beaucoup de différences. Adhérez à ma Sunna et la Sunna des Califes bien guidés ; Accrochez vous y et méfiez vous des innovations (en matière religieuse). Vraiment, toute innovation est une Bid’a et toute Bid’a est un égarement, et tout égarement conduit au feu ». ( Abu Dawud-An-Nissai )

Dire que le Prophète (saw) n’a pas transmis le message est un acte de mécréance selon l’unanimité des savants. En s’identifiant comme la personne par laquelle ce Wird a été rendu publique, at-Tijani se place au dessus de Abu Bakr As-Siddiq, le meilleur des hommes après les Prophètes et Messagers. C’est une arrogance et une apostasie.

· De plus A-Tijani affirme : « Une simple récitation du Wird , qui s'appelle Salatul-Fatih, est équivalente à toute louange qui a eu lieu dans l’univers, et à tout Dhikr et toute supplication majeur ou mineur, et est égal à 6000 récitations du Qur’an ». ( p96 )

C'est de l’apostasie et une impiété, et toute personne qui ne renie pas cela est un apostat.

Y a-t-il quelque chose de meilleur que le Qur'an? La personne qui a forgé un tel mensonge n'a pas connu Muhammad (s.a.w), ni son message, ou la raison de sa mission. Allah le glorieux indique: « Vraiment, ceux qui forgent des mensonges contre Allah ne prospéreront pas. » [ 16 : 116 ].

Le Prophète (saw) a dit: « La meilleure parole que j’ai prononcé, et les prophètes avant moi, est « La illaaha ilAllah », Il n’y de divinité digne d’adoration en dehors d’ALLAH

Il est clair que at-Tijani veut éloigner les musulmans de la lecture et de l’étude du Qur’an.

· At-Tijani ajoute : « Un pupitre de lumière sera placé pour moi le jour du jugement, et un crieur appellera, d’une voix assez forte pour être entendu de chacun dans l'assemblée: « O personnes de l'assemblée! C'est votre imam, dont vous recherchiez l'aide inconscients. »( At-Tijani dans « Baqyiatul Mustafid » p79-80 )

La personne qui dit cela se prend pour le Prophète (saw), car c'est vers lui que se précipiteront les gens pour lui demander d’implorer Allah afin de hâter le jugement, car l’attente devient insupportable. Cette parole implique également que tous les Prophètes et les Messagers recherchent son aide, parce que ils seront également dans l'assemblée ce jour, et c'est impossible.

· Tijani dit encore : « Celui qui me regarde le vendredi ou lundi entrera au Jannah sans jugement ou punition; même si il était un infidèle, il mourrait alors dans l'état d’Iman. »( at-Tijani, « Jawahir al-Ma'ani ». p.129)

Allah l’Exalté indique: « Qui est plus injuste que lui qui invente un mensonge contre Allah, et égare les gens sans science? Vraiment, Allah ne guide pas les injustes » [6 :144]

At-Tijani s'élève au dessus de tous les Prophètes en se réclamant un tel privilège. Ash-Shaikh al-Ifriqi a écrit: « Le Prophète (saw) a vécu avec son oncle Abu Talib pendant des années, pourtant ce dernier est mort mécréant. De même que Abu Jahl et Abu Lahab, qui ont regardé le Prophète (s.a.w). Le fils du Prophète Nouh (as) et le père du Prophète Ibrahim sont tous deux mort mécréants. Aucun de ces mécréants n'a profité de l'avantage de la compagnie des Prophètes. »

Comparez maintenant les propos blasphématoires d'at-Tijani aux mots de l'homme le plus aimé d'Allah, le sceau des Prophètes et des Messagers, Muhammad (s.a.w): « Par Allah, je suis le Messager d'Allah, (cependant) je ne sais pas ce qui va m’arriver demain . »( Bukhari)

Allah, gloire à Lui, s'adresse à son Messager bien-aimé: « Dis : « Je n'ai pas le pouvoir de vous faire du bien ou du mal. », Dis : « Vraiment, personne ne peut me protéger contre Allah, ni puis je trouver un refuge en dehors de lui. » » [ 72 : 20.21 ]

At-Tijani a encore affirmé avoir rencontré personnellement le Prophète (saw), pas dans ses rêves mais en état de veille, et que le Prophète (s.a.w) lui a donné sa garantie de sécurité et l'a libéré de la crainte de l’au-delà.

Extraits du livre de Dr Saleh as-Saleh dans son commentaire de « Fassl fi Zamm al-Hawa »

Umar al-Futi ( m 1864) fut un grand Tijani en Afrique de l’ouest. il étudia à Al-Azhar et partit au Hijaz ou il resta 10 ans. Il prêta serment d’allégeance à Muhammad Al-Ghali at-Tijani et promit de répandre cet ordre en Afrique de l’ouest. Il affirme que la Khatam Al-Wilayah ( dernier des saints) n’est pas ibn ‘Arabi, mais Ahmad At-Tijani. ( « Taqdis Al-Ashkhas » p 85-86 ]

Umar Al-Futi raconte l’histoire d’une femme, appartenant à la Tariqah Qadiriyah, qu’il réussit à convertir au Tijanisme. Mais lorsqu’elle tombait malade, elle continuait à invoquer Gilani. En dormant, elle entendit en rêve « Délaisse Abdel Qadir et dit : « O Ahmad Tijani » et Allah te restaurera la santé. », et en faisant cela, elle fut guérit immédiatement[ « Taqdis al-Ashkas » p 146 citant « Rimah Hizb ar-Rahim ‘ala Nuhur Hizb Ar-Rajim » (1/191) de Al-Futi ]

 

Ps : Le Cheikh Abdurahmane Ibn Yussuf Al Ifriqi comme son nom l'indique est originaire d'Afrique noire, il vécu et fut parmi les grands Savants d'Arabie, il dirigea d'ailleurs Dar Al Hadith à médine.

Les savants qui ont étudiés Chez lui sont nombreux, on peut citer celui qui fut parmi le grand Muhadith, le Mufassir, Le Noble Cheikh Omar Ibn Muhammad Fallatah Al Ifriqi (Celui qui souhaite lire la biographie de ce cheikh peut la lire ici : http://www.fatwa-online.com/scholars...rfallaatah.htm

Cheikh Abdul Muhssine Al Abbad a aussi realisé la biographie de ce Cheikh, dont fut parmi ses proches amis :http://www.ilmsahih.com/sound/index....playmaq&id=943 )


Les savants originaires d'Afrique noire ayant dénnoncés les égarements des Tariqah Soufi sont nombreux, parmi ces savants :

-Le Muhadith le Cheikh Hammad Ibn Muhammad Al Ansari Al Mali : ( Grand savant d'origine Malienne. Parmi les Savants ayant étudiés Chez lui : Cheikh As-Souhaymi, Cheikh Wasse-u Allah Al Abass etc....)


-Le Noble Cheikh Abdullah Ibn Muhamad As-somali (Parmi les savants ayant étudiés Chez lui : Cheikh Muhamad Aman Al Jami, Cheikh Muqbil Ibn Hadi Wadi'i, Cheikh As-subayl...)



-Le Noble Cheikh Muhamad Aman Al Jami ( Parmi les savants ayant étudiés Chez lui : Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al Madkhali, Cheikh Zayd Al Madkhali...)


 


....




Mais encore!:



Les tijanis croient qu'il est possible de voir le Messager d'Allâh en état d'éveil ! :

"[...] Parmi les miracles admis canoniquement, figure le contact effectif avec le Prophète à l'état de veille. Aucun, parmi les Sounnites n'en dénie l'éventualité" ( Boghia p.p.209). [...]"

Pour les tijanis, il est possible qu'une personne peut être à différents endroits en même temps ! :

"[...] Parmi les événements extranormaux qui survinrent, le jour même de l'accès du Cheikh Tijani au grade de Pôle, le mois de Moharram de l'année 1214h, cet octroi sublime et don d'Allah eut lieu à Arafât, centre de l'accomplissement du hajj (pèlerinage) ; or le Cheikh était, à cette date à Fès (Maroc); l'auteur de la Boghia (p.p.186) , qui cite l'incident, propose de l'expliquer par la multiplicité des dhât (corps lumineux) du Pôle des Pôles qui atteignent ( Trois cent soixante six , selon Es-Shaarâny, (citant son Cheikh el Khawwâs), et la " Jawahir el Maâny ". L'une de ces dhâts est stabilisée à la Mekke, qu'elle ne quitte jamais, tandis que la " dhât " matérielle, correspondant à la personne biologique, domiciliée dans le lieu qu'elle s'est choisie comme demeure ; le nombre de " dhâts " est fonction du grade de l'initié : le Prophète est doté d'un nombre de " dhât " , égal à celui des prophètes, soit cent vingt quatre mille. [...]"

"[...]Il s'est avéré, par tests vécus, que certains Elus, jouissent du don de l'ubiquité, c'est-à-dire d'être partout à la fois. Certains pèlerins affirment avoir côtoyé d'autres " hajji " qui demeurent, néanmoins, dans leur foyer natal, selon les témoignages d'autres personnes, parmi leurs concitoyens. Ces cas, qui semblent invraisemblables, sont pourtant vrais, vue la pluralité des témoignages qui les attestent. Même sur le plan physique, la science moderne vient de démontrer l'éventualité de l'ubiquité. [...]"

"[...]Une autre fois, mon grand père rencontra à la Mekke, lors du pèlerinage, Sidi Larbi qui n'avait jamais mis les pieds, hors du Maroc. Ce fait a été attesté par d'autres témoins. [...]"



Source : Recherche sur internet.

Commenter cet article