'Abda-s-salâm Yasîn et Djamâ'atu-z-zulmu wa-d-dalâl ou les Yassinites

Publié le par 'Issa

Audios en Français de Hassan abou Asma

Les égarements des yasiniyyîn (yassinites) adeptes de 'abda-s-salâm yasîn (qu'Allâh le guide) fondateur du groupe égaré : "al-'adl wa-l-ihsân/Justice et Bienfaisance".



h-9-ill-951757-maroc-elections.jpg


La louange est Allâh, nous le louons, implorons Son aide, et lui demandons pardon. Et nous nous protégeons auprès de Lui du vice de nos personnes et de nos mauvaises actions. Celui qu’Allâh guide, point d’égarement pour lui, et celui qu’Il égare, point de guidée pour lui. Et je témoigne qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allâh, Unique, sans associé, et je témoigne que Muhammad est Son esclave et messager.

- (Ô les croyants ! Craignez Allâh comme il doit être craint. Et ne mourrez qu’en pleine soumission.) (Coran : 3/102).

- (Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allâh au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allâh vous observe parfaitement.) (Coran : 4/1).

- (Ô vous qui croyez ! Craignez Allâh et parlez avec droiture, afin qu’il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allâh et Son messager obtient certes une grande réussite.) (Coran : 33/70 à 71).

En outre :

La meilleure des paroles est la parole d’Allâh et la meilleure voie est la Voie de Muhammad [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam]. Et les pires des choses sont celles nouvellement inventées, et toute chose nouvellement inventée est une innovation et toute innovation est un égarement et tout égarement est en Enfer.



D’après Djâbar Ibn ‘Abda-l-lâh [radiya-l-lâhu ‘anhu] : « Nous étions chez le Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] [lorsque] il traça une ligne (un trait, une droite). [Ensuite,] il traça à la droite [du trait initial] deux traits. [Egalement,] à la gauche il en traça deux autres. Puis il posa sa main sur le trait du milieu, et dit :
« hadhâ sabîl allâh.-Ceci est la Voie d’Allâh. » Enfin, il récita ce verset : (« Et voilà Mon chemin dans toute Sa rectitude, suivez-le donc ; Et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa VOIE. » Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété.) [6/153]. » (Sahîh Sunan Ibn Mâdjah, n°11/11).

Et en ce qui concerne la division de la Communauté, c’est quelque chose qu’Il nous a informé [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam]. Mais tout d’abord il est important de mentionner ce qu’Allâh [subhânahu wa ta’âlâ] a dit au sujet de ce mal qu’est la division :
(… parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu’il détenait.) [30/31]. Et : (Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là (ô Muhammad) tu n’es responsable en rien : Leur sort ne dépend que d’Allâh. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient.) [6/159]. Egalement :(Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » d’Allâh* et ne soyez pas divisés ;…) [3/103].*Le CORAN.
Quant à la parole du Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] sur la division de sa communauté : D’après ‘Awf Ibn Mâlik [radiya-l-lâhu ‘anhu] :
« Le Messager d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] a dit : « Les Juifs se sont divisés en 71 firqah (groupe, secte, faction). Une seule entrera au Paradis et 70 en Enfer. Et les chrétiens se sont divisés en 72 firqah. 71 iront en Enfer et une au Paradis. Par Celui (Allâh) qui détient l’âme de Muhammad en Sa main ! Cette communauté (de l’Islâm) se divisera en 73 firqah. Une parmi elle, ira au Paradis et 72 au Feu. » On lui demanda : « Ô Messager d’Allâh ! Qui sont-ils ? » Il dit : « al-djamâ’ah.-le Groupe. » » (Sahîh Sunan Ibn Mâdjah, n°3226/3992).

Mais la louange sincère revient à Allâh car d’après Al-‘Irbâd Ibn Sârîyah [radiya-l-lâhu ‘anhu] : « Le Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] a dit :
« qad taraktukum ‘alâ-l-baydâ-. Layluhâ kanahârihâ. Lâ yazîghu ‘anhâ ba’dî illâ hâlik…-Je vous ai laissé sur [une Voie] claire. Sa nuit est comme son jour. N’en dévie après moi que le perdant… » (Sahîh Sunan Ibn Mâdjah, n°41/43).

Et j'espère in châ Allâh cher frère, chère soeur que nous soyons moi et toi du groupé victorieux et secouru.

Parmi ces groupes qui sont la cause de l'éclatement et des maux que subit notre ummah, il y a le groupe innovateur :
"al-'adl wa-l-ihsân./Justice et Bienfaisance"euh... je dirai plutôt : "djamâtu-z-zulmu wa-d-dalâl/le groupe de l'injustice et de l'égarement" : Voilà c'est bien mieux. Je le jure par Celui qui détient les âmes des fils d'Âdam ['alayhi-s-salâm] en Sa noble main que le nom qu'ils ont donné à leur groupe n'est rien d'autre qu'une ruse et une tromperie dans le but de tromper les musulmans ignorants... car notre Seigneur dit dans Son Livre : (Certes, Allâh commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches (inna-l-lâh ya-muru bi-l-'adli wa-l-ihsâni...)...) [16/90]. Il en est de même pour le groupe égaré : "hizbu-l-lâh./Le parti d'Allâh" : (... Le parti d'Allâh (hizba-l-lâh) est celui de ceux qui réussissent.) [58/22]. Ils se cahent derrière les paroles d'Allâh [subhânahu wa ta’âlâ] mais le rideau ne tardera pas à tomber car ils suivent seulement leurs passions et ils sont loin de toute sincérité à l'égard d'Allâh, de Son Messager et des musulmans.

Les adeptes égarés de ce groupe égareur sont loin d'être des gens de justice et de bienfaisance. Ils cachent leur véritables pensées et buts. Mes frères et soeurs je ne vous apprendrai pas que les apparences sont quelques fois trompeuses. Celui qui côtoie ces gens, verra en eux des gens assidus à la lecture du Coran, au dhikr et la prière surérrogatoire de la nuit mais si tu possédes quelques connaissances sur la définition de la bid'ah (innovation dans le domaine religieux bien sûr) et ses différents types... et que tu observes attentivement la façon de leur pratique, tu te rendras compte ô frère, ô soeur qu'ils ne suivent que leurs passions et malheur à celui qui suit ses passions. Le Seigneur n'a-t-il pas a dit :
(Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que c’est seulement leurs passions qu’ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d’Allâh ?…) [28/50]. Et aussi : (Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allâh l’égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allâh ?…) [45/23]. Ils s'imaginent être dans la vérité et la droiture, mais ils en sont loin : Allâh [subhânahu wa ta’âlâ] dit : (Dis : « Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? 103 Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien.) [18/103-104].

Chaque personne qui a pu les fréquenté sait, qu'ils sont dangereux, qu'ils sont une menace réelle et sérieuse pour la ummah en général et très particulièrement pour nos frères et soeurs du royaume du Maroc -qu'Allâh [subhanahu wa ta'âlâ] assiste le roi dans le bien et qu'Il améliore la situation de son royaume-. La menance qui arrive à l'horizon, est la suivante : Discorde, guerre, tuerie, trouble, révolution, anarchie, arrestations, meurtres d'innocents, impossibilité de pratiquer son dinn... : La FITNAH quoi ! Oui mes frères et soeurs, c'est la menace qui vient de ce groupe, car : Et là, est la faiblesse de tout groupe innovateur et rebelle : La recherche du POUVOIR ! Eh oui ! Le pouvoir ! Le plus important de leur dessein mes frères et soeurs n'est rien d'autre que de renverser le gouvernement (au Maroc). Je suis sûr et certain que si je questionne un yasinî (pas un débutant car tout leur est caché au début) en lui disant cela, il me dira : "Mensonge !". Mais la réalité, et qu'ils font le nécessaire pour arriver à ce but (manifestations, distributions de tracs, sites internet... récemment le gouvernement du Maroc wa lillâhi-l-hamd a bloqué l'accés à deux de leur site au Maroc mais malheureusement on peut y accéder de l'étranger) car actuellement ils en sont incapables vu la répression du gouvernement à leur encontre. Ils ont un comportement des khawâridj (qui sont les chiens de l'Enfer comme l'a dit le Prohète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] dans un hadîth authentifié par Chaykh Al-Albânî [rahimahu-l-lâh] dans : "sahîh Ibn Mâdjah"). En retournant aux deux Sources on s'apercevra que nous n'avons pas à désirer l'autorité :

Tout d’abord, mon frère, ma sœur médites attentivement sur cette parole d’Allâh [subhânahu wa ta’âlâ] :
(Cette Demeure dernière (le Paradis), Nous la réservons à ceux qui ne cherchent, ni à s’élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l’heureuse fin appartient aux pieux.) [28/83]. Et dans la Sunnah ces quelques ahâdîth :

-D’après ‘Abdu-R-Rahmân Ibn Samurah [radiya-l-lâhu ‘anhu] : « L’Envoyé d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] m’a dit :
« Ô ‘Abdu-R-Rahmân ! Ne réclame pas le commandement (al-imârah), car si on te le confie après l’avoir demandé, ce pouvoir sera ton seul recours (ukilta ‘alayhâ), et si on te le confie sans l’avoir demandé, tu seras secouru [par Allâh] (u’inta ‘alayhâ). » » (Al-Bukhârî n°7146 et Muslim n°1652. Trad. al-maktabah al-‘asrîyyah).
-Deux hommes demandèrent au Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] le poste de gouverneur, il leur répondit :
« Nous ne confions pas [l’autorité] à celui qui la demande et ni à celui qui la désire (convoite) avidement (ardemment). »(Al-Bukhârî n°7149 et Muslim n°1733, d’après Abû Mûsâ [radiya-l-lâhu ‘anhu]. Dans le hadîth de Muslim, il y a le rajout : « Nous, par Allâh ! Nous ne confions pas… »).

Ainsi que font les yassinites si ce n'est de désirer l'autorité, ils en brûlent d'envie... Qu'Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] les mette en échec leur s projets et qu'Il détruise leur groupe comme Il a détruit les villes du peuple de Lût ['alayhi-s-salâm].

Sache mon frère, ma soeur que les khawâridj (ﺝﺭﺍﻮﳋﺍ/« les sortants » du verbe arabe : ﺝﺮﺧ/kharadja qui signifie sortir), sont une secte parmi tant d’autres. Ces gens, sont apparus alors que les compagnons du Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] étaient encore très nombreux ! Sache que tout au long de l’histoire, et ce, jusqu’à aujourd’hui, on sait qu’al-khawâridj et leurs semblables (comme les frères musulmans en Egypte) se sont toujours rebellés à l’égard des gouverneurs et des gouvernés musulmans. La preuve en est que la première faction des khawâridj que l’on nomme : al-harûrîyyah à cause d’une certaine localité que l’on dénomme : harûrâ-, s’est rebellé contre le quatrième khalîf des musulmans : Le gendre et cousin du Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] : ‘Alî Ibn Abî Tâlib. Mais ‘Alî [radiya-l-lâhu ‘anhu] les combattit et pris sur eux le dessus. Toutes personnes qui n’adhérent pas à leurs conceptions religieuses, et considérée comme étant mécréante. Alors pour eux, il est permis de faire couler le sang des musulmans. Ce sont des gens capables de faire les choses les plus horribles envers la communauté (comme ce qui ce passe en Algérie : Des familles entières égorgées...). Et savais-tu que le Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] nous a mis en garde contre eux ? Il nous a dit [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] :
« Il y aura des gens qui sortiront du côté de l’orient (al-machriq) ; Ils réciteront le Coran mais il ne dépassera pas l’issue de leur gorge*… Ils sortiront de la Religion comme sort une flèche d’un gibier; Ils n’y reviendront que si la flèche revient à l’emplacement de la corde. » « Quel est leur signe (sîmâhum)… ? » demandèrent les présents. « Leur signe sera le rasage [des cheveux] (at-tahlîq en arabe). »(Al-Bukhârî n°7562, d’après Abû Sa’îd Al-Khudrîyy [radiya-l-lâhu ‘anhu]. Trad. al-maktabah al-‘asrîyyah).*C’est qu’en faite ils récitent sans rien comprendre et sans mettre en pratique. Egalement, d’après Abû Dharr [radiya-l-lâhu ‘anhu] : « L’Envoyé d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] a dit : « … Ils (al-khawâridj) sont les pires de la création et de toutes les créatures.-… hum charru-l-khalqi wa-l-khalîqah. » » (Muslim n°1067). Aussi : D’après Ibn Abî Awfâ [radiya-l-lâhu ‘anhu] : « Le Messager d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa sallam] a dit : « al-khawâridj kilâbu-n-nâr.-Les khawâridj, sont les chiens de l’Enfer. »(Hadîth sahîh/authentique, rapporté par Ibn Mâdjah et vérifié par Al-Albânî [rahimahu-l-lâh]. N°143/173).

Ainsi mes frères et soeurs méfiez-vous, restez sur vos garde, ne vous laissez pas duper par ces dissidents que sont les yassinites ! Mettons-nous en tête, et je le répète une seconde fois, que la menace est réelle et sérieuse. Vous avez pu remarquer qu'ils font toujours les gentils, doux et calmes mais la réalité, est qu'ils sont des imposteurs. La preuve en est leur rebellion et manifestations au Maroc. Pensons tous, à ce qui est arrivé à l'Algérié -qu'Allâh subhanahu wa ta'âlâ améliore la situation de ce pays ainsi que ses dirigeants- et qui a été la cause de dizaines de milliers de morts !!! et la plupart furent des innocents : Tout commença par la recherche avec avidité du pouvoir... et on connait la suite : Les élections... vctoire du FIS... dissolution du FIS... emprisonnement des deux leaders ignorants... la montée au maquis... l'apparition de plusieurs groupes menant la guérilla... les massacres... la répression de l'Etat... Et Allâh est notre secoureur ! Voilà ce qui risque d'arriver à la longue au Maroc si ces imposteurs de yassinites continue à répandre leur venin au sein de la masse (mais cela risque d'être difficle pour eux car le Maroc est une monarchie mais les innovateurs sont près à tout pour arriver à leur fin). Ces ignorants sont une calamité et une honte pour nous musulmans et nos frères et soeurs du Maroc : N'entendons-nous pas les critiques des mécréants (notamment Amnestie) qui se croient les sauveurs du monde, et les seuls comme étant des gens intelligents, libres et je ne sais quoi... !

Passons à autre chose : J'ai déjà entendu l'un d'eux qui est imâm dans le Sud me dire comme quoi, l'amour et la fraternité entre musulman est primordial et que la 'aqîdah ce n'est pas imporatnt ! Selon eux, que tu sois soufis, ikhwanis, tablighis et je ne sais quoi... , ce n'est pas grave, on est tous des frères et on prend un peu de chez lui et de l'autre aussi et de là aussi etc... (comme une salade on y met de tout) le plus important c'est qu'on s'aime tous et qu'on s'unisse ! Voilà, c'est comme cela que les musulmans s'uniront selon eux et qu'ils regagneront leur force d'antan ! ? Comment ??? Cela n'est que sottise, paroles vaines et contraires au deux Sources selon la compréhension de nos devanciers. Certainement, un jour où l’autre les musulmans seront victorieux conformément à ce qu’a dit Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] :
(Allâh a promis à ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.) [24/55]. Egalement Il dit : (Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allâh, alors qu’Allâh parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants. 8 C’est Lui qui a envoyé Son Messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l’aversion des associateurs.)[61/8-9]

Mes frères et sœurs, croyez-vous que les musulmans aujourd’hui, sont proche de la victoire alors qu’un, croit qu’Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] existe sans endroit, un qui croit qu’Il existe de partout, un qui nie Sa description (bien qu’Il nous ressemble pas. Voir : 42/11), un qui croit qu'Allâh est comparable au humains, un qui prétend pouvoir voir Muhammad [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] en état d’éveil, un qui rend visite aux tombes pour invoquer et supplier avec humilité le mort (au point que certains se prosterne front à terre devant la tombe !), un qui passe son temps chez les devins et les sorciers, un qui appel les gens à rejoindre le maquis et prendre les armes pour renverser l’autorité, un qui nie que Muhammad [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] est le dernier des Prophètes et Messagers [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] (c’est le cas de Mirza Ghulam Ahmad Al-Qadianî se croyant prophète -qu'Allâh emplisse sa tombe de feu-. Et ses adeptes le suivent aveuglément), un qui appel au nationalisme alors que cela relève de la djâhiliyyah (« moi, mon pays, sa superficie, mon drapeau, mon hymne, mes coutumes… sont les meilleures. »), et l’autre qui croit ça, et un qui dit ça… et j’en passe ! Vous rendez-vous compte de la situation de la Communauté Islâmique ? Et malgré cette situation, il y a des personnes qui pensent que seul l’amour en Allâh [subhanahu wa ta'âlâ], peut unir les musulmans et c'est le cas des des yassinites : Comment peut-il y avoir de l'amour entre les musulmans alors qu'ils ont une croyance opposée ?. Et d’autres, optent pour la violence : Ils pensent qu’il faut renverser l’autorité même s’il y a des morts par milliers pour instaurer un état Islâmique afin que les musulmans puissent être gouverner par la Législation divine (ach-charî’ah). Ces gens là, se trompent, car, pour qu’in châ Allâh, les musulmans puissent être forts, unis et qu'ils puissent de nouveau instaurer le khalîfah, ils doivent retourner aux deux luminaires que sont le Coran et la Sunnah authentique et qu’Allâh [tabâraka wa ta'âlâ], fasse miséricorde et récompense le Chaykh ‘Abda-l-‘Azîz Ibn ‘Abdi-l-lâhi Ibn Bâz qui a dit dans son livre titré : « Le credo authentique et ce qui l’oppose.-al-‘aqîdatu-s-sahîhah wa mâ yudâdduhâ. » à la page 48-49 (traduit en français aux éditions dâru-s-salâm) :
« … Les musulmans d’aujourd’hui, ne verront leurs conditions s’améliorer que s’ils suivent le pas des premiers, observent les commandements du Coran et de la Sunnah et abandonnent tout ce qui les contredit. »Ils ne doivent plus les comprendre selon leur compréhension, mais d’après celle des premiers croyants (as-salafu-s-sâlih). Ils doivent retourner à la saine 'aqîdah (croyance), et cela est prioritaire, c’est-à-dire croire comme a cru le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] et ses Compagnons bien-aimés [radiya-l-lâhu 'anhum], ainsi ils auront une croyance forte et ils seront in châ Allâh protégés des ambiguïtés des innovateurs. Ils doivent déclarer une véritable guerre au polythéisme et ses différents aspects et il en est de même à l’égard des innovations (acte ayant aucun fondement dans la Religion). Ils doivent adorer Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] en lui vouant un culte sincère et exclusif : C’est que le polythéisme ne doit absolument pas s’infiltrer dans le culte qu’ils vouent à leur Créateur. Ils doivent se libérer de l’ignorance, du suivi aveugle… ils doivent s’instruire en cherchant rien que l’authenticité et la bonne compréhension (qui n’est autre que celle des premiers), afin de bâtir leur religion sur une base solide et ce, en commençant par al-‘aqîdah (la croyance), comprendre ce qu’est at-tawhîd (l’unicité) et son contraire : ach-chirk (le polythéisme). Tout cela, mes frères et soeurs en islâm est ignoré des yassinites car il n'y a aucune sincérité dans leurs buts.

Ô mes frères et soeurs ! Réveillons-nous : L'Histoire n'est-elle pas une preuve : Avant l’Islâm, les Arabes, étaient dans une situation épouvantable : Ils étaient humiliés par les autres peuples, ils étaient faibles, ils pratiquaient le polythéisme (ils adoraient différentes statues, alors qu’ils reconnaissaient Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] comme étant le Créateur, le Pourvoyeur (voir : 10/31 et 23/84 à 89), ils étaient divisés en tribus et ils se livraient d’effroyables guerres, ils avaient quelques bonnes qualités, mais les péchés comme l’adultère, la consommation de boissons enivrantes, les jeux de hasards, les affaires illicites, le fait de tuer les nouveau-nés (à cause de la faim (voir : 81/8-9 et 60/12)… étaient répandus. Ainsi, Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] du haut de Sa création envoya à l'Humanité entière Son dernier Messager : Muhammad Ibn ‘Abda-l-lâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] porteur du Message du tawhîd (unicité) afin de les appeler en premier lieu à l’adoration de l’unique Divinité, en leur faisant comprendre que le Seul qui doit être invoquer, pour qui on sacrifie, en qui on espère… est Allâh [tabâraka wa ta'âlâ]. Il corrigea leurs mœurs négatifs... Tout au début, peu de personnes répondirent à l’appel d’Allâh [subhanahu wa ta'âlâ] et les persécutions, la haine des polythéistes ne tardèrent pas à s’abattre sur les premiers musulmans. Le temps passait, et la meilleure des armes pour ces premiers soumis, n’était autre que la patience. Mais Allâh [tabâraka wa ta'âlâ], n’abandonne jamais les Siens. Vînt le jour où Allâh [subhanahu wa ta'âlâ], leur donna la victoire car ils étaient sincères dans leur croyance, paroles et actions. Et nous connaissons tous la suite : Puis l'Etat Islâmique vit le jour à Médine... et bien plus tard vint le tour des conquêtes en dehors de l'Arabie... !
Ô mes frères et sœurs, ces hommes et femmes qui auparavant étaient dans une grave situation, devinrent les meilleurs de toute l’humanité. Et Allâh [tabâraka wa ta'âlâ] et Son Messager [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] les ont loués et nous ont ordonnés de les respecter, les suivre et les prendre pour modèle.
Alors maintenant, crois-tu comme le pense les yassinites que c’est l’amour où la révolte qui va permettre l’union des musulmans et l’application de Ses Commandements pour les mener droit à la victoire ? Bien sûr que non ! Ce n’est autre que le retour à la bonne compréhension de l’Islâm, qui permettra in châ Allâh aux musulmans de s’aimer réellement, d’être unis et vainqueurs.

Mes frères et soeurs tout cela, pour mettre en garde contre ce groupe et ses adeptes : Les yassinites et également contre le fondateur de ce groupe : 'abda-s-salâm yasîn. Sache mon frère, ma soeur que mettre en garde lorsqu'on a des preuves évidentes et qu'on est conscient du danger, est une obligation pour tous afin que les musulmans évitent de tomber dans l'égarement. Ainsi, mes frères et soeurs, nous mettons en garde les musulmans contre ce groupe trompeur et ses adeptes ignorants qui suivent leurs passions. Nous mettons en garde les musulmans qu'ils sont une menace. Nous mettons en garde contre leur pratique et croyance innovée : Combien de fois avons-nous entendu des absurdités sortirent de leur bouche, comme quoi : Il est possible de voir le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] en état d'évéil, qu'il assisste à leurs assises ! Egalement que ce dernier [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] est vivant dans sa tombe. Le Messager [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] ainsi que tous les autres hommes certes vivent dans leurs tombes, mais cette vie ne peut être comparable à la notre. La personne morte se trouve dans le monde du barzakh qui est un monde intermédiaire entre la vie terrestre et celle de l'au-delà. Ainsi aucun mort ne peut retourner sur terre. Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] a dit :
(... Derrière eux (wa min warâ ihim : C'est-à-dire après leur mort), cependant, il y a une barrière (barzakhun), jusqu'au jour où ils seront ressuscuité (yub'athûn).") [23/100].

Un jour, les responsables de notre mosquée -qu'Allâs les guide- cherchaient un imâm pour notre mosquée, un frère partit avec eux. Ils se rendirent sur Monptellier afin d'en trouver un... pendant qu'ils discutaient avec certains yassinites, l'un d'eux dit : "Je m'étonne du fait que la révélation descende sur le chaykh ('abda-s-salâm yasîn)." Qu'Allâh le guide où lui tranche la langue !

Parmi les histoires que l’un d’eux me raconta et qui est "imâm" : Une personne en faisant la prière sur le Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam], pendant un moment, réussit à le voir devant elle EN ETAT D’EVEIL ! Et d’après ces propos à dormir debout, le Prophète [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam] était illuminé sans qu’elle puisse voir son visage ? ! Quant à son apparition je crois que cela est mensonge ou apparition du diable car le Messager [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam] ne peut être vu qu'en songe comme cela est mentionné dans la Sunnah authentique : D’après Abû Hurayra [radiya-l-lâhu 'anhu], l’Envoyé d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam] a dit :
« Par Celui dont l’âme de Muhammad est entre Ses mains, il arrivera un jour où l’un d’entre vous ne me verra pas, puis quand il me reverra, ma vue lui sera plus préférée que sa famille et ses biens. » (Cela se passera dans la vie future) (Rapporté par Muslim). Et aussi d’après Abû Hurayra [radiya-l-lâhu 'anhu], l’Envoyé d’Allâh [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam] a dit : « Celui qui m’a vu en songe, m’a vu en réalité car le diable ne prend jamais mes traits. »(Rapporté par Muslim).

Egalement, un d'entre eux me parla [et je laissais parler]. Ils me disait qu'il avait étudié à l'université islâmique de muhammad VI (au Maroc) et voilà quelques propos qu'il me tint : "Aujourd'hui il n'y a plus de secte." Quant au hadîth des 72 factions au feu, il me dit : "Ce sont les factions d’avant qui sont concernés."
Mes frères et soeurs pas d'étonnement quand on sait qu'ils ne font pas de différence entre les groupes innovateurs : Tout le monde est gentil, on est tous des frères, on doit passer sur quoi on diverge... a'ûdhu bi-l-lâh ! Un frère de ma ville m'a raconté qu'il entendit un d'eux qui est "imâm" en parlant des chî'ah, qu'ils étaient nos frères ! Allâh al-musta'ân ! Quant on sait que ces montres de chî'ah (appelé aussi ar-rawâfid du verbe arabe : "rafada/refuser" et cela convient mieux) insultent les compagnons, les rendent mécréant, croit en la falsification du Coran... Mais oui !!! C'est pas grave c'est quand même nos frères ?! Comment ?! Jamais, jamais ! Qu'Allâh les extermine !

Pour vous montrez un peu ce que nous faisions lorsque nous étions avec eux : Nous dormions à la mosquée en se préparant un programme sur une feuille : 15 minutes d’istighfar (demande de pardon), puis qiyâmu-l-layl en groupe, d’autres éteignaient la lumière et faisaient le dhikr (on se fabriquait même des tasbîh (qui est un collier de perle et cela n'a aucune source dans la religion)), d’autres allaient visionner des cassettes de ‘abda-s-salâm yasîn l'égaré (je tiens cela d'un frère de ma ville qui était avec eux également). De même, il nous est parvenu que certains yassinites de notre ville se donnent un jour (comme le jeudi) et ils jeûnent tous ensemble (dans le but de se donner du courage)... Le jeûne du jeudi a un grand mérite et cela est prouvé dans l'authentique sunnah mais le fait de se dire il faut le jeûner en groupe pour tel raison... cela devient une innovation et Allâh [subhânahahu wa ta'âlâ] est le secoureur ! En faites, avec nos frères nous étions attiré par cette fausse ambiance fraternelle. On se sousciait guère de l'importance de la 'aqîdah, du tawhîd, de la gravité de la bid'ah de l'authenticité des actes d'adorations... On s'était jamais posé la question si ce que nous faisions était conforme où pas à la guidée de notre bien-aimée [sallâ-l-lâhu ‘alayhi wa-s-sallam]... Jusqu'au jour où Allâh [subhânahahu wa ta'âlâ] ouvrit nos coeurs à la Voie des ancêtres pieux. Et c'est depuis ce temps là, qu'on s'applique dans nos actes d'adorations, qu'on cherche l'authenticité dans la science : Ainsi tout ce que nous faisons, disons, croyons... a une source dans le Coran, la Sunnah et chez nos salafu-s-sâlih. Par Celui qui détient mon âme en Sa main que c'est par la suite qu'on réalise dans ce qu'on était : L'embrigadement. Et la louange sincère revient à Allâh [subhânahahu wa ta'âlâ] pour nous avoir sauvé de leurs griffes.

Commenter cet article