Muhammad Surur Zayn-ul-'Abidin et les Sourouris

Publié le par 'Issa

takfiris.jpgLes Sururis par shaikh Ahmad Ibn Yahyaa An-Najmi




Définition des gens qui adhèrent et souscrivent à cette voie:
Le Sururis sont un groupe de personnes ou une secte qui se réclament de Muhammad Surur Zayn-ul-'Abidin. Ils ont en eux quelques aspects de la  Sunna et quelques aspects de la Bid'a (innovation). Leurs caractéristiques les plus importantes sont:

1. Ils attaquent les gouvernants et parlent sur eux d’une façon qui aboutit au mal, à la corruption et au danger. On voit qu’ils déclarent mécréants les gouvernants, mais ceci ne peut être compris que par leurs moyens et leurs actes et ne peut être pris de leurs écrits. La voie qu'ils empruntent est la voie des Khawarij ou ils s’en approchent, sachant que les textes religieux commandent l’obligation d’écouter et d’obéir aux gouverneurs.

Et nos dirigeants dans ce pays (Arabie Saoudite) sont musulmans – louanges à Allah. Ils utilisent la législation d'Allah pour juger dans leurs tribunaux et appliquent les peines prescrites (hudud). Ainsi, les déclarer mécréants ou parler  sur eux de sorte que cela mène à la révolte et à la rébellion est considéré comme une grande forme  corruption. C’est pourquoi, nous devons mettre en garde contre ceux qui adhèrent à cette voie ou nous débarrasser d'eux, d’autant plus qu'ils ont attaqué les savants de cette terre en les insultants, en leur faisant des remarques insultantes et en les accusant de trahir la religion. Ceci montre ce qu’ils cachent.

2. Ils appellent au Jihad, mais ils ne visent pas le Jihad contre les mécréants. Plutôt il semble qu’ils aient l'intention par le jihad de renverser les dirigeants, sachant que nous ne pouvons pas débarrasser les dirigeants de leurs erreurs. Et nous ne disons pas qu’ils sont infaillibles cependant nous disons: Il est obligatoire de leur obéir et de les conseiller en privé parce qu’ils sont musulmans. Et le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous a interdits de nous rebeller contre le gouverneur à moins que celui qui se rebelle voit une mécréance claire par laquelle il aura une preuve venant d'Allah sur le sujet.

3. Ils prétendent que les savants dans ce pays ne comprennent pas les problèmes actuels. Et ils peuvent être réfutés par le fait que les Muftis et les juges n'émettent pas une fatwa sur une seule question, ni ne jugent un seul cas sans connaître l’état de la question, ce qui l'entoure, tels que la cause, les conditions de la décision et ses effets. Donc quiconque prétend que ces savants et juges ne comprennent pas les problèmes actuels, alors il s'est fait du tort et a dit ce qu’il n’a pas le droit de dire. Quant à connaître les plans et les tactiques des ennemis et ainsi de suite, alors ceci tombe sous la juridiction de l'armée de chaque pays.



Article tiré du site Al-Manhaj.Com
Sources : al-Al-Fatawa Al-Jaliyyah ' anil-Manahij Ad-Da'wiyyah (page 51-57) compilé par Hasan Ibn Mahmoud Ibn Mansur As-Daghriri
Traduit en français par les salafis de l’Est.

Commenter cet article